Elections européennes 2019

En 2019, notre plus grande campagne a été la mobilisation des citoyen•ne•s pour les élections européennes – qui ont lieu tous les cinq ans dans 28 pays et impliquent des millions de personnes – un objectif de campagne plutôt ambitieux !

Pour nous, il ne s’agissait pas seulement d’augmenter le taux de participation aux élections. C’était aussi l’occasion d’empêcher la prise de pouvoir de l’extrême-droite au Parlement européen. Pour cette campagne nous avons hacké le drapeau de l’UE, en remplaçant les étoiles par des symboles représentant notre Europe idéale. Nous croyons en l’Europe, mais pas en son modèle actuel. L’UE doit mériter ses étoiles.

D’abord, nous avons construit un mouvement plus grand et plus fort. WeMove a rejoint l’excellent OPEN network pour communiquer sur l’importance de ce vote. Nous avons rassemblé ressources, histoires, idées et actions témoignant de l’urgence de la situation (il est urgent d’endiguer la propagation de la haine par l’extrêmedroite) et suscitant l’espoir (nous pouvons encore changer les choses en Europe). Plus de 70 000 personnes ont signé notre engagement de vote. La vidéo « grandma said so » (« c’est mamie qui l’a dit ») a été vue par 7,7 millions de personnes en Roumanie.

Nous avons tissé des liens entre des millions de personnes, à travers toute l’Europe, pour dire « Non à la haine, Oui au changement » et voter en conséquence. Lors de notre grande manifestation une semaine avant les élections du 19 mai, WeMove et OPEN ont mobilisé plus de 200 000 personnes dans 51 villes. Des rassemblements ont eu lieu dans plusieurs grandes villes allemandes, à Vienne, Budapest et ailleurs. Il y a eu des concerts à Gênes et Utrecht.

À Paris, notre message a éclairé la tour Eiffel. La participation aux élections a dépassé la barre des 50 %, soit 8 % de plus qu’en 2014. Il a surtout augmenté dans les pays où WeMove et OPEN se sont mobilisés. Certes, ce succès n’est pas uniquement de notre fait. Mais nous avons joué un rôle clé dans la mobilisation de nombreux•ses citoyen•ne•s.

Vous pourriez aimer

Tous les articles