Stop au recyclage du plomb

Début 2020, certains députés et organismes inquiets (dont l’Alliance pour la santé et l’environnement et le Bureau européen de l’environnement) nous ont contactés. Ils craignaient que le plan de recyclage du PVC contenant du plomb de la Commission européenne passe.

Nous avons rapidement réagi quelques jours avant le vote, en envoyant des milliers de tweets et 27 000 mails aux députés pour qu’ils défendent notre santé et une économie circulaire sans substances toxiques. L’eurodéputée française Leïla Chaibi a déclaré avoir reçu plus de 3 000 messages de WeMove… et ça a fonctionné !

Grâce à cette action, environ 10 000 tonnes de plomb ne pourront pas être importées en Europe chaque année pendant au moins 15 ans, ce qui contribue au développement d’une économie circulaire.

En février 2020, les députés ont soutenu l’opposition au recyclage du PVC contenant du plomb, avec 394 votes pour, 241 contre et 13 abstentions.

C’est une victoire pour le recyclage et l’économie circulaire. L’action a aussi permis de renforcer les liens entre les citoyens et leurs élus. Certains députés ont pris contact - pour approuver, contester nos idées, et même pour nous demander la date du vote parce qu’ils ne le voyaient pas sur le calendrier !

Vous pourriez aimer

Tous les articles