NON à une Europe toxique

En septembre 2020, la Commission européenne a présenté une nouvelle stratégie sur les produits chimiques qui aurait pu profiter aux grandes entreprises polluantes. Notre intervention a contribué à ce qu’elle privilégie l’humain et la santé. Nous avons réussi à faire entendre nos voix dans un débat qui se serait sinon limité à deux services de la Commission européenne, l’un défendant la santé, l’autre… pas tout à fait ça.

Avant notre intervention, une partie de la Commission européenne faisait pression pour augmenter les substances toxiques dans les produits chimiques. Des documents internes le prouvant ont été divulgués. Nos partenaires, l’Alliance pour la santé et l’environnement et le Bureau européen de l’environnement, ont demandé à WeMove de les soutenir - et nous avons tout de suite réagi.

Face à un adversaire de taille - les grandes entreprises n’ont aucun scrupule à défendre leurs intérêts - nos membres ont fait front et leur pétition a obtenu 127 000 signatures, jouant un rôle majeur pour nos partenaires qui ont pu démontrer que les citoyens européens gardent un œil attentif sur les questions des substances toxiques.

Mercredi 14 octobre 2020, la Commission européenne a présenté la nouvelle stratégie sur la durabilité des produits chimiques. Sur le papier, la stratégie sera mieux à même de protéger notre santé et l’environnement, et constitue une étape majeure vers une Europe zéro pollution.

Vous pourriez aimer

Tous les articles