Un gros coup dur pour les sociétés minières

August 11, 2023

photo d'une exploitation minière en mer

By Layla Wayde

Grâce à une mobilisation de plus en plus importante en faveur de la défense des océans, on se rapproche de l'interdiction totale de l'exploitation minière en eaux profondes.

Début août, des ministres clés sur cette question ont décidé de ne pas donner leur feu vert à cette pratique destructrice. Pour l’instant, les sociétés minières ne pourront pas creuser et piller les fonds marins à la recherche de métaux précieux. [1]

Encore mieux, sous la pression citoyenne, la France et d’autres pays ont mis à l’agenda une proposition d'interdiction totale de l'exploitation minière en eaux profondes à l'ordre du jour de nouvelles négociations qui débuteront l'année prochaine. [2]

C'est un retournement de situation majeur pour les entreprises d'exploitation minière. Celles-ci étaient déjà prêtes à exploiter les grands fonds marins dès la fin de cette rencontre. C’est désormais impossible.[3]

La faune et la flore marines pourront continuer à prospérer, sans être dérangées par le vacarme et la lumière aveuglante des machines d'exploitation minière. Les baleines et les dauphins pourront migrer sans être menacé.e.s. Et nous pourrons protéger les fonds de nos océans qui sont de véritables puits carbones essentiels à la lutte contre la crise climatique. [4]

Sans ce mouvement populaire, cette victoire n'aurait pas été possible, ni sans celle des activistes, des communautés autochtones, des scientifiques et des ONG qui luttent pour la protection de nos grands fonds marins. [5]

Mais, tout en fêtant cette victoire, nous pensons déjà aux prochaines étapes.

Maintenant que les négociations sur l'interdiction de l'exploitation minière en eaux profondes sont à l'ordre du jour pour l'année prochaine, une mobilisation maximale va être nécessaire. D'ici là, nous devons rallier le plus grand nombre de pays à notre cause et travailler d'arrache-pied pour impliquer davantage de personnes.

Notre équipe travaille déjà à l'élaboration d'un nouveau plan et d'une nouvelle stratégie pour y parvenir.

La course pour les grands fonds marins est mise à l’arrêt, mais le combat est loin d’être terminé. L'année à venir sera cruciale.

Références [1] https://www.theguardian.com/environment/2023/jul/29/deep-sea-mining-international-talks-isa-jamaica

[2] https://twitter.com/ansroux_/status/1685335078505746432?s=20

[3] https://www.theguardian.com/commentisfree/2023/jul/25/mining-companies-deep-sea-dangerous

[4] https://www.insider.com/oceangate-stockton-rush-titan-sub-deep-sea-mining-environmental-destruction-2023-7 & https://www.aljazeera.com/news/2023/7/10/deep-sea-mining-a-new-gold-rush-or-environmental-disaster

[5] https://www.greenpeace.org/international/press-release/60947/indigenous-pacific-leaders-call-on-countries-to-support-ban-on-deep-sea-mining/ & https://www.euronews.com/green/2023/08/02/deep-sea-mining-heres-which-countries-oppose-and-support-the-controversial-practice

Vous pourriez aimer

posters contre l'ecocide

L’écocide constitue enfin un crime !

C’est une grande victoire pour la nature. L’UE s’apprête à mettre en œuvre une réglementation qui obligera celles et ceux qui détruisent notre environnement à grande échelle à rendre des comptes tout en prévoyant des…

photo de la remise de la pétition avec le Commissaire Sinkevicius

Victoire de dernière minute !

Nous avons franchi une étape cruciale dans la protection de Doñana, l’une des zones humides les plus importantes d’Europe. Cette réserve abrite plus de 200 espèces uniques d’oiseaux migrateurs, de cigognes ou encore de flamants…

Tous les articles